Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 21:06
Le retour

Le retour

Nos 4 compatriotes enfermés dans une casemate humide resteront 8 jours à Rastatt dans l’attente d’un convoi.

Le 7 février 1915, un train les conduira à Schaffhouse. Le repas du soir leur paraît un banquet : ils reçoivent du pain blanc et des tasses de café au lait. On leur donne du linge, des vêtements convenables.

La bonté des Suisses émerveille nos compatriotes: Ils sont conduits en excursion à la chute du Rhin.

Installés dans un train composé de voitures de deuxième classe, ils traversent la Suisse, arrivent à Genève et à Annemasse : c’est la France… Enfin la liberté, mais pas la fin de la guerre…

  • Le retour à la vie

Après avoir séjournés quelque temps à Saint-Raphaël dans le midi, monsieur Favre et son petit-fils retrouvent leur foyer le 27 février 1915. Monsieur Lacour rentre chez ses enfants.

A cette date, seul monsieur ROI est entre les mains des Allemands.

Monsieur CombE malade, a été envoyé en Suisse.

  • Sort des 19 otages :
  • Disparu :

M. l’abbé Fossin, curé de Varreddes.

  • Massacrés par les Allemands sur la route :

Jourdaine Louis, à Coulombs, 74 ans.

Vapaille Ernest, vers Chézy-en Orxois, 48 ans.

Terré Aimé, vers Chézy-en Orxois, 58 ans.

Ménil Eugène, vers Chézy-en Orxois, 68 ans.

Lièvin Edmond, suisse de l’église, à Chouy, 60 ans.

Crois Louis, à Louard, 63 ans.

Millardet Jules, à Louard, 79 ans.

  • Morts en captivité :

Leriche Eugène, 74 ans.

Denis Paul, dit Vincent, 69 ans.

  • Rapatriés, après 6 mois de captivité :

Favre Désiré, 72 ans.

Favre René, 13 ans ½.

Lacour Louis, 60 ans.

Lebel Paul, décèdera à Varredes, le 7 septembre 1916.

Combe Léopold, sera rapatrié après 2 ans de captivité, décédé en mai 1918.

Roi Louis, 55 ans, garçon boulanger, restera en captivité à Erfürt, jusqu’en octobre 1918.

  • Echappés en route, du Gué-à-Tresmes :

Mérillon, ancien gendarme.

Denis Barthélemy, cultivateur.

Denis jules, cultivateur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Varreddes
commenter cet article

commentaires