Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 21:10
l'Oeuvre de Marc

l'Oeuvre de Marc

Lundi 23 février, comme chaque année la Confrérie du Brie de Meaux tenait un chapitre sur le stand de l’Ile de France ou 3 nouveaux chevaliers ont été intronisés.

Claude MARET Président des crémiers-fromagers d’IDF et Vice président national

Laurence BRISOUX fromagère à Chelles à l’enseigne « plateau de terroir »

Benoit GOURDON secrétaire de l’Union Professionnelle Brie de Meaux et Brie de Melun.

Comme il se doit les nouveaux chevaliers ont dégusté lichette de Brie et le verre de Givry avant que leur soit passée « la cravate » avec sa médaille, reçu un diplôme qu’ils accrocheront sûrement qui dans sa boutique qui dans son bureau.

Pendant ce temps, à la maison du lait, les futurs MOF commençaient à passer les premières des 6 dernières épreuves notamment avec une dégustation de fromages à l’aveugle.

Mardi, Xavier Grand Affineur (MOF 2007) et Joseph Grand maitre adjoint à la Confrérie étaient membre du jury pour la finale du concours ‘Meilleur Ouvrier de France’ catégorie fromager.

Pour la 1ère fois depuis la création de cette catégorie en 2000, l’épreuve se déroulait en public au Salon de l’Agriculture.

Dans la tension et le stress, les 10 finalistes on réalisé un chef-d’œuvre gastronomique ayant pour thème ‘Retour vers le futur’.

Pour conquérir le titre, respecté et envié de ‘MOF’, l’aventure des candidats a commencé il y a 18 mois à l’inscription et passé plusieurs épreuves dont l’avant dernière le 20 octobre à Rungis avec entre-autre la réalisation d’une vitrine.

Pour cette dernière épreuve, 50 fromages au moins dont 25 AOP devaient composer l’œuvre. Dès le matin, mardi, le ‘jury dégustation’ a tiré au sort cinq fromages prélevés sur les stocks des candidats afin d’en apprécier les qualités gustatives… puis le gong a lancé l’épreuve.

Trois jurys différents ont noté les candidats sans jamais se croiser : un pour le goût, un pour la technique (jury de travail) et le troisième pour l’esthétique, même si l’allure ne compte que 30 point sur 300 avait prévenu Christian Janier, président du jury et 1er MOF fromager en 2000.

Le soir à 20h 30, seuls Marc Janin de Champagnole et Ludovic Bisot de Rambouillet ont accédé à l’aristocratie des ‘MOF’.

Je ne pouvais manquer d’assister à cette épreuve ou mon ami Marc était finaliste.

Marc, c’est la persévérance, le gout du détail, du beau et le courage malgré les heures de travail pour préparer ce concours d’excellence.

5ème génération de fromagers jurassien, à inscrire le titre dans la légende familiale, il a ‘remâcher ‘nuit et jour’ son plan de travail’.

Le métier pour Marc, c’est le savoir-faire, le gout, il se couche avec, se lève avec et ne pense qu’à ce concours depuis 4 ans où il a répété ses gestes et ses coupes.

Si Marc est la 5e génération, il est en est pas de même pour Ludovic Bisot. Ludovic, je ne le connais pas personnellement, mais je sais que c’est la trempe d’homme qui ne pouvait que devenir MOF. Après avoir abandonné ses fonctions de cadre, il se tourne vers le rêve de sa vie : le fromage. Passant par une formation à la fédération du fromage, le voilà grand voyageur à travers la France et l’Europe pour découvrir les professionnels, les vrais.

Dans sa boutique, 95% des fromages sont au lait cru, garantie d’une bonne qualité organoleptique et de l’authenticité des arômes.

A croire qu’il est tombé dans une ‘bouille de lait’ lorsqu’il était petit… c’est un vrai ,sa grand-mère vendait du fromage sur les marchés bourguignons et sur la table familiale il paraît qu’il y avait toujours un copieux plateau de fromages… avec Brie bien entendu !

MOF 2015
MOF 2015
MOF 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires