Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 21:43
Les odonymes de Varreddes

Comme dans tous nos vieux villages, les noms de rues de Varreddes apportent aujourd’hui un relent moyenâgeux.

Avant de décrire environ 54 rues de notre village, il convient de faire un rappel sur l’histoire des noms de rues.

C’est au Moyen Âge, qu’apparaissent les premiers noms de rues (appelé également odonyme ou odonyme).

A cette époque les noms de rues sont fonctionnelles ou font partie de l’univers social, naturel, géographique (rue de l’église, place du marché, ruelle de la goulotte, etc…)

Au XVIIe siècle, la dénomination fonctionnelle fait place aux personnages politiques, artistes ou notables (Place Turenne, rue Molière, etc…)

La Révolution arrive… les rues sont souvent débaptisées pour laisser place aux valeurs des idéaux du moment (rue de la Fraternité, Place de la Nation, impasse de l’Egalité, etc…)

Sous l’Empire, les grandes victoires de l’Empereur sont honorées ainsi que les généraux (Place d’Austerlitz, rue de l’Empereur, rue du Maréchal Soult, etc…)

Quelques décennies plus tard, en l’honneur de l’Alsace et de la Moselle (dit Alsace-Loraine) perdues lors de la guerre de 1870, les rues, places et boulevards ‘Alsace-Lorraine’ sont légions.

Avec la révolution industrielle ce sont les odonymes ‘des Corons’ qui fleurissent dans le Nord.

Avec le XXe siècle, les noms de rues n’ont plus de nomenclatures précises. On retrouve un mélange de toutes tendances, historiques ou politiques, selon les municipalités du moment, cependant certains odonymes font le consensus sur l’ensemble du territoire (Place De Gaulle, rue de la Libération, rue du 11 novembre 1918, etc…)

Si les noms de rues datent du Moyen Âge, il n’était toutefois pas facile de s’orienter, ni de trouver une adresse lorsque l’on était étranger à la cité, c’est seulement en 1728 que le lieutenant de police de Paris ordonne de clouer sur la première et la dernière maison de chaque rue, une plaque portant son nom écrit en noir sur fond jaune, l’année suivante par une pierre gravée dans le mur.

Il faudra attendre 1805 pour que les numéros apparaissent sur les portes des habitations et 1844 pour voir les fameuses plaques bleues à lettres blanches.

* Odonyme (ou hodonyme), du grec hodos ( la route) est le nom d’un lieu qui se réfère à une voie de communication : une rue, une route, une place, un chemin, une ruelle, une avenue etc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Varreddes
commenter cet article

commentaires