Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 20:57
Le petit Trianon peinture de Pierre Joseph Wallaert

Le petit Trianon peinture de Pierre Joseph Wallaert

Nous sommes le mercredi 5 janvier, l’année vient de commencer, la cour de Louis XV est Trianon, pendant que le roi rend visite à sa fille, Madame Victoire, alitée au château.

Damiens est domestique aux service d’un certains nombre de conseillers du Parlement dont certains sont contre le roi et le cardinal de Fleury. A force d’entendre les récriminations, il pense qu’il faut punir le roi.

Le 5 janvier, il achète un chapeau, une épée et costume et ce faisant passé pour un noble, il pénètre dans le château de Versailles dans le but d'assassiner le roi.

Lorsque le roi regagne son carrosse, l'homme fend la haie des gardes et frappe le roi qui pense avoir un coup de poing, mais son coté est ensanglanté. C’est bien une tentative d’assassina… Robert François Damiens est maitrisé par le dauphin et ses compagnons.

Remis au garde, le roi crie alors : ‘Qu’on l’arrête et qu’on le tue le tue pas ! ».

Il est...  un peu torturé avant d'être transféré a la Conciergerie pour être jugé par le Parlement.

Jugé, il subira le supplice réservé au régicide sous l’ancien Régime : l’écartèlement.

En entendant la sentence il prononce: 'La journée sera rude!!!"

Damiens sera le dernier français à subir ce supplice le 28 mars 1757.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires