Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 15:32

(7). Balade dans le Finistère – Douarnenez

Roi Grandlon

Après la Pointe du Raz, Douanenez, la cité des « Penn Sardin ».

Tête de pont d’un riche arrière-pays agricole, Douarnenez s’ancre au fond d’une des plus belles baies de Bretagne à laquelle elle a donné son nom « Douar an Enez ».

Les romains y fabriquaient déjà le ‘garum’, ce jus de poisson fermenté qui servait, dans toute l’Empire, à épicer les plats. Au fil des siècles, ce petit port de pêche se développe et devient un centre important mais les troubles de la Ligue en 1595, la Révolte du Papier Timbré en 1675 et les guerres de Napoléon brisent l’essor des « presses à sardines » et du commerce maritime. Aujourd’hui, seules quelques conserveries subsistent encore, ‘la grande pêche’ à la sardine a marqué la cité et vaut toujours aux Douanerais le surnom de ‘Penn Sardines’ (têtes de sardines).

Les conditions de vie des sardinières, les femmes qui préparent le poisson à sa mise en boite sont très pénible et … mal payé.

Douarnenez la rouge

En novembre 1924, éclate la grande grève des ‘Penn Sardin’, menée par les ouvrières des 21 usines de conserveries de la vile. Le mois de décembre voit des incidents entre grévistes et usiniers, ponctués de manifestations et même de fusillades. Le 1er janvier 1925, le maire qui soutient la grève et son neveu échappent de justesse à un attentat, mais le 6 janvier, un accord met fin à la grève… les ‘Penn Sardin’ ont gagnées.  Au cours de cette même année, Joséphine Pencalet, l’une des meneuses du mouvement, est élue conseillère municipale….  Alors que les femmes n’ont pas encore le droit de vote. Considéré comme une anomalie, elle sera vite corrigé, l’élection sera invalidée par les autorités préfectorales au mois de novembre.

Un autre personnage leader du mouvement, Charles Tillon, un des « mutins de la « Mer Noire » (1919), combattant volontaires en Espagne (1936-38), puis dirigeant de la Résistance armée, et ministre à la libération, sera élu en 1925 au Conseil Municipal de la ville.

Musée du port Rhu

Sur l’ancienne ria de Pouldavid, qui sépare Douarnenez et Téboul dans une ancienne conserverie nous découvrons le Port-Musée, véritable conservatoire de bateaux anciens mettant en scène l’histoire des gens de mer. Le « Musée à terre », nous fait voyager par-delaà les continents, découvrir l’héritage maritime de la ville, lié à la pêche et aux sardineries.

Le « Musée à flot », avec ses cinq bateaux :

  • Le Roi Gradlon, ancien baliseur, qui a passé 66 ans au service des Phares et balises du Morbihan.
  • Le Saint-Denys, ancien remorqueur du port de Faimouth, en Cornouailles anglaise, évoquant la vie des ports, les manœuvres et la motorisation à vapeur.
  • L’Anna-Rosa, caboteur norvégien centenaire, évoque le grand cabotage européen florissant au XIXe siècle.
  • Le Dieu-Protège, sablier de la mer d’Iroise ayant contribué à l’effort de reconstruction de la ville Brest, après la seconde guerre mondiale.
  • Le Nizwe, (bateau privé), caboteur à voiles utilisé depuis des millénaires pour le commerce dans l’Océan Indien.

Douarnenez : berceau du Kouign amann

Nous sommes en 1860, Yves-René Scordia, boulanger à Douarnenez, ce serait un peu ‘planté » dans les proportions pour la fabrication d’un gâteau breton. A cette époque, la farine était rare alors que le beurre abondait. Notre brave homme mélange quatre cents grammes de farine pour trois cents grammes de beurre et trois cents grammes de sucre. La pâte est ratée, mais le boulanger, ne voulant pas perde la marchandise, la fait cuire. Le résultat dépasse ses espérances il en ressort un gâteau compact est succulent, le Kouign amann est né. Les touristes s’en régalent, ils en ramènent même de retour de vacances à Paris. Aujourd’hui on le déguste dans le monde entier mais le Kouign amann reste douarneniste.  L’histoire ne dit pas si le boulanger Douarnenais a fait fortune…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-François VIAUD 24/07/2021 02:48

Alors là pour le kouign amann, tu m en apprend, une...
Je pensai que c'était plus ancien...
Bises,,????????????????????????