Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 18:34

Brie et Givry, un mariage heureux.

Meaux et Givry en Bourgogne ont un point commun… Henri IV.

 Tastevin.jpg

Henri IV venait à Meaux voir sa maîtresse Gabrielle d’Estrée .

A Germolles, village distant de 3km de Givry, résidait un fonctionnaire qui portait le noble titre de ‘Sommelier du Gobelet du Roi’.

Approvisionnant les caves royales, il n’eut garde d’oublier le vin de Givry, et c’est ainsi que Henri IV connut et apprécia ce digne breuvage.

 

Courtépée, historien de la Bourgogne, recueillit en 1776 la tradition que le vert Galant ‘l’aima si fort et le bu si bien qu’il exempta des droits d’entrée à Paris’, droits que l’on dû rétablir rapidement, car il  entrait plus que Givry à Paris que le terroir n’en pouvait fournir.

 Conf Juin 92

1ère photo officielle de la Confrérie

La Confrérie des Compagnons du Brie de Meaux et la Confrérie du cep Henri IV de Givry  étaient donc destinées à se rencontrer et s’épouser, ce qui fut fait le jour du solstice d’été 1992.

 

Les confréries fiancées arrivent à la mairie de Meaux sous une pluie fine. Au centre d’une haie formée par les musiciens de l’harmonie municipale, les deux confréries montent vers la salle des mariages où les attends Jean Lion, maire de Meaux, qui va procéder au mariage.

 mariage

‘L’an mil neuf cent quatre vingt douze à 16h30 ont comparu devant nous, les confrères des Châpitres du Brie de Meaux et du Cep Henri IV de Givry :

La Confrérie du Brie de Meaux domiciliée en l’hôtel Marquelet de la Noue en sa bonne ville, capitale du vénérable fromage

La Confrérie du Cep Henri IV résidant à Givry en Bourgogne, haut-lieu de noble cépage.

Les deux assemblées ont déclaré vouloir s’associer symboliquement pour le meilleur, afin de porter fièrement et loin, la réputation de leurs produits tous deux vénérables, et plusieurs fois centenaires…

Je déclare donc unis le Givry : vigoureux, joyeux, capiteux et le Brie de Meaux onctueux, crémeux, savoureux.

Fait et proclamé par nous, Jean LION,  Maire de Meaux, en l’hôtel de Ville le samedi 20 juin, jour du solstice d’été.

Les témoins étaient des membres de la Guilde des Fromagers et le public venu assister à ces noces…. Folkloriques !

1er chap

Photo de famille su 1er Chapitre

Au travers des gouttes, les jeunes mariés gagnent en cortège, la cathédrale pour une courte cérémonie religieuse, célébrée par le Père Michel Capitelli, archiprêtre.

C’est ici qu’en lieu et place d’anneaux habituels, les confréries échangent leurs produits : le fromage et le vin.

L’Harmonie qui suivi  les compagnons assure l’ambiance musicale.

A leur sortie sur le parvis, le ciel a cessé de pleurer et la dégustation du Brie et Givry peut se faire dans la joie avant de regagner l’hôtel de Ville pour un cocktail d’honneur.

Un repas de noces aux chandelles eu lieu le soir, dans les salles basses du musée Bossuet.

 

Et depuis presque vingt ans, c’est le parfait amour entre le Brie et le Bourgogne … de Givry évidement !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Le Brie de Meaux
commenter cet article

commentaires