Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 20:45

etiquette brie

Brie ou … brie de Meaux ? Camembert ou Camembert de Normandie ?

Comment le savoir ?

Seule la lecture de l’étiquette pourra nous le dire. Oui, mais voilà, un certain nombre de noms de fromages nous sont tellement familiers qu’ils ne sont plus fidèles à eux-mêmes.

En effet, ces fromages, inventés depuis des décennies, n’ont pas protégé leurs noms, et aujourd’hui, ils sont victimes de leurs succès passés. C’est le cas typique brie, du camembert entre autres.

Ces deux fromages n'ont retrouvé leurs lettres de noblesse qu’après avoir été dotés d’une A.O.P.

Si l’on veut réellement le vrai, l’authentique, le fromage fait dans le respect des traditions, il faut impérativement acheter un ‘brie de Meaux’, un ‘brie de Melun’ où un ‘Camembert de Normandie’.

 Seule la mention, par exemple ‘brie de Meaux’, garantit un fromage authentique, doté d’une A.O.P., produit au lait cru et moulé à la pelle à fromage, selon le cahier des charges.

La mention ‘Brie’ ou ‘Camembert fabriqué en Normandie’ propose un fromage indifféremment fabriqué avec du lait pasteurisé ou cru, mais dont la provenance du lait  n’est pas garantie. Seul le lieu de fabrication se trouve sur le secteur de la Brie où de Normandie.

Dans ce cas, ne parlons donc pas de fromage de terroir pour ce type de pâte.

Lisez bien les étiquettes et pour paraphraser Lamartine : « Un seul mot vous manque et tout est travesti ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Le Brie de Meaux
commenter cet article

commentaires

florence 24/07/2010 10:57



Je lis régulièrement votre blog dont j'apprécie la précision des informations. Et si je suis d'accord avec vous avec cet article sur la provenance et le terroir des bries, il faut néanmoins,
souligner quelques incongruités. La quasi totalité des Brie de Meaux sont fait dans la Meuse et pas en Brie. Que veut donc encore dire la notion de "Terroir" lorsque sous le nom brie de Meaux AOC
on mange en réalité un brie de Meuse ? De la même façon, ces derniers temps je me suis intéressé au numéro sanitaire qu'on peut trouver sur tous les fromages. Qu'elle ne fût pas ma surprise de
constater que des producteurs de brie AOC de Seine et Marne fabriquaient aussi du brie pasteurisé qu'ils vendent en supermarché en prenant bien soin de ne pas faire figurer leur nom. Je trouve
cela assez incroyable que ceux qui sont les premiers à faire partie des diverses confréries de défenses des bries au lait cru soient aussi les premiers à faire du pasteurisé en toute discrétion.
Il y a quelque choses qui ne fonctionne plus dans cette histoire d'AOC. J'ai de plus en plus l'impression qu'on nous prend pour des imbécile et que les AOC, les confréries, les défenseurs de
terroirs etc.. Finalement tout ça c'est plus rien d'autre que du folklore.



Pierre 29/07/2010 21:52



Environ 7.000 T de « Brie de Meaux » (AOP) sont produites chaque année par 9 producteurs, dont
environ 2.500 T le sont dans le département de la Seine et Marne par 6 producteurs, et environ 1.000 à 1.500 T de plus dans le territoire de l’ancienne province de Brie, par exemple à Congy dans
la Marne.


Cette apparente « incongruité » a deux origines qui datent du décret d’Appellation d’Origine
Contrôlée (AOC) de 1980 ; devenu AOP, européenne , depuis 2 ans :


1-       A
l’époque, il n’y avait pas assez de production laitière sur le seul territoire de la Brie.


2-       Le
lobby du groupe Lactalys 1er groupe français- très implanté à l’étranger et notamment très puissant au USA- de collecte de lait et produits transformés (fromages) était déjà hélas
suffisamment puissant pour que ses unités de productions situées en Meuse et Marne soient incluses dans les périmètre.


Or Lactalys produit une multitude de produits pasteurisés (marque Président, Lanquetot, etc…) et est
effectivement aussi et surtout producteur de brie (Brie = pasteurisé, Brie de Meaux = AOP)… Et Lactalys joue sur le terme Brie pour tromper le consommateur qui ne fait pas le distinguo avec
« Brie de Meaux ». Or sans doute pas plus de 10% de sa production est faite de fromage AOP !


Nous, confrères du Brie de Meaux, sommes les premiers à le déplorer, nous souhaiterions que TOUS les
Brie de Meaux soient produits en Brie… d’autant que Lactalys ne soutient pas du tout notre confrérie : Nous sommes que du « folklore » pour ces gens-là, vous avez
raison !


Et nous sommes à notre corps défendant leurs alliés quand nous faisons connaître le « Brie de
Meaux » lors de nos chapitres « folkloriques » ! Les consommateurs iront ensuite en grande surface acheter du … Brie. Hélas !


Avec l’Union Inter professionnelle composée de producteurs briards, l’entente est excellente et le
soutien effectif…


Mais si tous les consommateurs comme vous sont vigilants et ne manquent pas une occasion de dénoncer la
supercherie de l’appellation Brie, sans doute notre raison d’être confrères du Brie de Meaux en sert-elle confortée.


Avec tous mes remerciements pour votre intérêt.