Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 20:38

Le 6 avril 2009, Michel Houel, sénateur-maire de Crécy-la-Chapelle, avec le conseil Municipal entérine le principe d’un jumelage avec la ville de Pielenhofen en Bavière (Allemagne).

Jumelage

  Le Blason des villes

  Crecy-autorités

Les autorités: de gauche à droite (en costume) Bernd BREMICKER, président du comité de jumelage de Pielenhofen; (en Bavarois) Reinhold FERSTL, bourgmestre de Pielenhofen; (en veste) Michel HOUEL, sénateur-maire de Crécy; (en costume clair) Michel LETISSIER; maire adjoint.

 

 A l’occasion de la signature de la charte de jumelage, ce samedi 22 mai 2010, la Confrérie intronisa cinq nouveaux Chevaliers:

Michel Letissier et Bernd Bremicker, Reinhold Ferstl, Ulrike Boissat conseillère municipale de Pielenhofen et Sylvie Galindo, Bibliothécaire de Crécy.

 

Crecy-Chapitre

Ouverture du Chapitre exceptionnel

 

Crecy éloges 1    

Lecture des éloges de Sylvie (robe bleue);

Ulrike (robe rouge); Michel (pantalon clair)

   

Crecy éloges 2

  Lecture des éloges de Bernd et Reinhold

 

Crecy lichette

 Dégustation de la 'lichette' de Brie...

Crecy -givry

et du Givry... avec modération!

Crecy- diplome

Les intronisés avec leurs médailles et diplomes

 

Pielenhofen est une jolie petite ville située au cœur de la Bavière de l’est, au bord de la Naab, rivière qui se jette dans le Danube.

 Un endroit rêvé pour faire du tourisme, visiter le cloître, admirer les jolies maisons.

 

En attendant de visiter Pielenhofen aux cours de vos prochaines vacances, je vous propose de découvrir Crécy-la-Chapelle, la ‘Petite Venise Briarde’, baignant dans les différents bras du Grand Morin.

- La présence de vie humaine remonte au Néolithique (des sépultures ont été retrouvées).

- Au Moyen Âge, la ville est bâtie sur la rive droite du Grand Morin, ce qui lui permet de  développer une économie riche et prospère (laines, draps, vins, etc..).

- En 1289, Gaucher V, cède au roi Philippe le Bel les « châteaux, ville et Chastelline de Crécy-en-Brie. Le domaine fait alors partie du domaine royal jusqu’en 1762.

- Louis XV, cède le domaine au comte d’Eu.

- La révolution passe à Crécy, et c’est le déclin économique.

- Au XIXe. Siècle, la ville retrouve un essor … Et  le 1er octobre 1972, Crécy-en-brie et la Chapelle sur Crécy, fusionnent pour de venir Crécy-la-Chapelle.   

A voir à Crécy :

- L’Eglise St Georges, reconstruite au XVIIIe. S, qui a conservé son clocher du XIIe. Au dessus du portail on peut lire l’inscription ‘temple de la raison’, preuve que l’église fut au culte catholique pendant la Révolution.

- Le Beffroi abritant la plus ancienne cloche du canton datée de 1624.

- La Collégiale Notre-Dame de l’Assomption dont la construction date de 1220.

- La Mairie, dans un bâtiment de la fin du XVIIIe, qui appartenait auparavant à des religieux.

- Le quai des tanneurs datant du Moyen-âge, où le dernier séchoir à peaux à disparu en …1979 !

- La Tour aux saints, datant des remparts du XIIe et XIIIe s., parfaitement restaurée, qui abrite aujourd’hui le musée de l’archéologie.

Mais Crécy, c’est la ‘Petite Venise de la Brie’ : promenez vous sur les bords du Grand Morin à travers presque toute la ville.

Crecy - tableau

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Le Brie de Meaux
commenter cet article

commentaires