Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 22:27

  

    Cassini

  Malgré les problèmes soulevés par la terreur, les Varreddois étaient de rudes frondeurs dans les années 1790 surtout lorsqu’on s’en prenait à leurs intérêts temporels.

Provoqué par l’incapacité d’un arpenteur de Chauconin chargé d’établir le rôle de la contribution foncière, l’incident que voici fournit la preuve de leur esprit de justice en matière fiscale et de leur énergie pour faire valoir leur droit.

Mis en veine de résistance par une récente protestation (12 mars 1794) qui a obtenu son effet au sujet d’un transport de blé à Meaux, ils osent, deux mois après ce fait, d’essayer d’un procédé analogue en fait de répartition d’impôt.

(texte ci-dessous en français d’époque)

« L’an mil sept quatre vingt treize de la République française le dix neuf mai assemble general de la commune tenu a lissu des vespres apres avoir été annonc » par son procureur a effet de reclamer contre le citoyen reaume arpenteur et demeurante a la pareoisse de chauconin adjudiciaire des ouvrages a faire pour laditte commune conformement a la loy.

Concernant la declaration des biens de chaque propritaire renfermé dans le sein de notre territoire tant interne quexterne et representée aux cityoens administrateurs du district de Meaux que ledit reaume nous a presentée une matrice de rolle que nous avons trouvé informe déjà a notre connoissance ; que dailleur nous navons pas verifier sur les etats de section qui sont la base de ce travaille puisque ledit reaume ne nous en a point presenté, et que quantité de proprietaires tant interne quexterne nont pas encore fait leurs declaration que dailleurs dapres l’article il ne sagit pas dune seule matrice de rolle mais bien de deux et conforme l’une a l’autre.

En consequence nous navont pas pu recevoir une ouvrage aussi imparfait ; le dit reaume vous a presenté cette matrice par nous refusé apres avoir solicité en particulier quelque signatures, dans ce point de vue lassemblees generalle espere que vous voudrez bien considerer sa reclamation et lui rendre justice, faites a varreddes le jour et an que dessu et on signé : »

Suit la signature de 62 personnes dont Deboeuf procureur de la commune.

Nos Varreddois obtinrent gain de cause au bout de neuf mois. Ils eurent cette fois une matrice cadastrale plus exacte, parce que dressée par des gens de la paroisse.

Le 4 ventôse, an II (22 février 1794), l’assemblée municipale charge le citoyen Plateau, notaire, de dresser le Rôle de la contribution foncière et mobilière de l’année 1793, faire les mutations, refondre la matrice de 1792, moyennant la somme de 1.200 livres, à charge pour lui de verser 40 sols par homme et par jour à Jean Dominique Leduc et à Jean Nicolas Dominique Duval pour assister à l’opération qui devra être finie pour le 13 prairial suivant ; de fournir une matrice au District, et une à la commune ; de corriger toutes les erreurs ; et de soumettre le travail à la commune durant 15 jours.

Malgré cette régularisation, l’Etat avait toujours besoin d’argent, de dons en nature, alors il créa…. Les dons patriotiques… (a suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Varreddes
commenter cet article

commentaires