Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 16:48

Mt Americain

Le monument Américain

Le monument Américain, n’est pas à Varreddes, il est sur la route de Varreddes, mais c’est souvent comme cela qu’il est désigné.

En venant de Meaux, sur la route de Soissons, direction Varreddes, vous apercevez sur votre droite, après avoir franchi le canal de l’Ourcq et gravi la côte, ce magnifique monument.

Juste en face, se trouvaient les bois de justice, ou ‘fourches patibulaires’, auxquels se balancèrent souvent les condamnés à la pendaison (aujourd’hui, c’est un lotissement).

Ce monument, ‘véritable poème de pierre’, disait la presse de l’époque, fut inauguré le 11 novembre 1932 par Albert Lebrun, président de la République et Edouard Herriot, président du conseil.

Ce sont les Etats-Unis qui l’ont offert à la France : quatre millions d’habitants y souscrivirent, après l’appel du comité formé dans ce pays.

Il symbolise la France soutenant ses enfants meurtris, criant sa détresse, le visage tourné vers l’Ouest.

Il est l’œuvre du sculpteur américain Frederik Mac Monnies.

Avec le piédestal, il pèse plusieurs milliers de tonnes et sa hauteur dépasse ‘soixante pieds’, soit près de vingt mètres.

Il doit, selon M. Lamont, à qui l’on doit l’initiative américaine, représenter une contrepartie de la statue de la liberté de New-York.

On peut donc dire, devant ce monument, que les deux libertés s’évoquent mutuellement par-dessus l’immensité de l’Atlantique.

Au dos du socle, sur la partie nord, est gravé, en anglais, l’hommage aux soldats français qui stoppèrent l’ennemi à la bataille de la Marne.

‘Ici se font encore entendre

Dans le silence, les voix

Des héroïques fils de France,

Ils ont tout bravé, tout donné, au cours

De longues journées pleines d’embûches

Tandis que les guettait la mort…

Ils ont arrêté le flot d’un désastre imminent

Et leur suprême dévouement

A fait tressaillir le monde.

 

expo-grande-guerreA droite du monument, a été posée le 17 avril 2010, par Jean-François Copé, député-maire de Meaux et Fréderic Mitterand, ministre de la culture, la première pierre du futur musée de la Grande guerre

 

L'exposition permanente s'étendra sur près de 3000 m², dans un bâtiment de 7 000 m², conçu par l'architecte Christophe Lab et son équipe.

S'élançant en porte-à-faux, il semble jaillir de la pente qui l'accueille.

Un parvis couvert par le bâtiment permettra aux visiteurs de percevoir, par des lucarnes vitrines, les tranchées reconstituées et une carte de la Bataille de la Marne

 

La collection du Musée de la Grande Guerre se distingue par sa capacité à aborder le conflit sous tous les angles et avec près de 200 uniformes de  toutes les nationalités qui ont participé au conflit : Français, Allemands, Anglais, Américains, Russes mais aussi Serbes, Canadiens, Australiens ou Néo-zélandais, sans oublier les tenues caractéristiques des tirailleurs sénégalais et nord-africains engagés au combat. Cette collection continue de s'enrichir de nouvelles acquisitions, objets parfois insolites et souvent uniques, pour n'oublier aucun aspect de la vie des soldats et des civils.

 

Varreddes à subit les effets de la bataille de la Marne, nous en reparlerons.

Mais en attendant, allez  visiter le site admirable de Daniel, petit-fils d’un poilu.

Daniel rend un hommage émouvant à son grand-père et à tous les poilus qui ont participé à la Bataille de la Marne.

Je vous laisse découvrir cette belle leçon d’histoire: cliquez-ici  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Varreddes
commenter cet article

commentaires