Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 21:36
  • Fêtes et jours fériés en France

 

Le calendrier des jours fériés, tels que nous les connaissons aujourd’hui, s’est mis en place succesivement. En 1802, à la suite du Concordat est dréssée la liste des fêtes d’origine chrétienne, dites d’obligation : tous les dimanches, l’Ascension, l’Assomption, la Toussaint et Noël.

En 1810, st ajouté le 1er janvier, puis en 1886 les lundis de Pâques et de Pentecôte.

Pour ce qui est des fêtes laïques, ce fût plus chaotique, celles-ci relevant des préoccupations idéologiques de la République.

En 1880, le régime cherche à se doter d’une fête nationale qui commémorerait un événement de la Révolution française. Mais lequel choisir ? Les polémiques autour de la révolution ne sont pas encore éteintes, or la fête nationale à pour but de rassembler, de céer un consensus.

Dans ce cadre, deux ou trois dates seulement peuvent convenir, amis aucune n’est idéale : la victoire de Valmy est trop proche des massacres de septembre, la nuit du 4 août copte un absent de taille… Le peuple, qui n’y avait pas participé. Le 14 juillet semble être le choix le mieux adapté (un peu par défaut),  mais aussi à cause de la fête de Fédération, le 14 juillet 1790, qui avait rassemblé tous les français..

Les deux derniers jours fériés1 nationaux viennent commémorer la fin des deux guerres mondiales : le 11 novembre instauré en 1922 et le 8 mai, établi en 1951, supprimé en 1961 et rétabli en 1981.

Le 1er mai est une fête particulière, elle a une dimension politique internationale. Avec le 1er janvier elle est un des seuls jours fériés civils à être reconnu dans une grande partie du monde.

Le 1er mai provient du syndicalisme américain.  Aux Etats-Unis, les engagements de travail commençaient le 1er mai (moving day).

Pendant trois ans, de 1855 à 1888, les syndicats américains ont fait grève ce jour-là pour obtenir la journée de huit heures.

En 1947, dans un contexte de luttes sociales, il est institué jour férié en France.

En 1941 le régime de Vichy institua la fête de mères en reprenant la tradition américaine vieille d’un demi-siècle du ‘mother’s day’.

 

En France, les jours fériés sont légalement définis par le code du travail, (article L3133-1)[]

La Fête du Travail est en France le seul jour férié obligatoirement chômé (article L3133-4 du code du travail) et payé (article L3133-5 du code du travail). Les autres jours fériés ne sont pas obligatoirement chômés, sauf dispositions contraires des conventions collectives applicables dans les entreprises.

Les huit jours fériés à dates fixes peuvent être un samedi ou un dimanche, (les conventions collectives peuvent prévoir un jour chômé récupérable).

Les jours fériés fixes (1er janvier, 1er mai, 8 mai, etc.) se retrouvent distribués de la même façon sur les jours de la semaine tous les 28 ans

Au cours de ce cycle de 28 ans, chaque fête fixe tombe exactement quatre fois sur chacun des sept jours de la semaine (au cours d'un cycle de 28 ans, le 1er janvier tombe quatre fois un lundi, quatre fois un mardi, etc.)

En revanche, pour une année donnée, un nombre plus ou moins grand de fêtes fixes tombent la semaine ou le week-end ; il y a donc de "bonnes" et de "mauvaises" années. La meilleure configuration s'est présentée en 2000, avec seulement deux fêtes tombant un week-end (le 1er janvier et le 11 novembre tombaient un samedi) ; cette configuration se retrouvera en 2028.

 

De nouvelles fêtes sont apparues : St Valentin, Halloween… Ces manisfestations ne sont pas uniquemet des événements commerciaux. Elles tentent de sacraliser le couple, la famille et correspondent aux besoins de la société actuelle.

Avec Halloween, c’est la pensée des morts qui est réintroduite, amis sous la forme ambiguë d’une fête des enfants.

 

Aujourd’hui à part le 1er mai (fête du muget depuis 1907), les rituels du 8 mai, du 11 novembre attirent de moins en moins de monde. Le 14 juillet ne correspondant plus avec la fin de l’année scolaire, il n’est plus le temps fort qu’il était jadis.

 

Tous ces jours fériés tendent à devenir des moments ordinaires ; de la même façon la pratique religieuse ayant beaucoup diminié, les dimanches et certaines fêts chrétiennes ont largement perdu leur caractère sacré et, pour le plus grand nombre, constituent avant tout des jours de repos. C’est bien dommage !

 

 

Voilà 207 ans que la France vit au rytme du calendrier grégorien, mais en cette année 1789… La Révolution.

Qui dit Révolution, dit changement de calendrier !!!


1 Instituées pour des raisons conjoncturelles évidentes, ces deux fêtes civiles pourraient bien disparaître au XXIe siècle au profit par exemple d’une journée de l’Europe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Calendrier
commenter cet article

commentaires