Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 21:14

 Le commentaire pertinent de Pascal Didier me permet d’apporter quelques précisions.

Chacun étant libre de sa pensée, de sa religion, de sa philosophie, Pascal propose deux pistes d’études, bien différentes.

Ami(e)s lecteurs de mon blog, voici l’adresse du site de Pascal Didier :

http://www.lettre-chretienne.org

 

 Alors, Pâques avec (s) ou Pâque sans (s?

 

Pâque sans (s

 

Les juifs fêtent pendant 7 jours, du 15 Nisan au 21 Nisan, Pessah (Pâque), célébration de la sortie d’Egypte, de la fin de l’esclavage (Ex 12,3 ; Ex 23,15 ; Lv 23,5 ; Nb 28,16 ; Dt 16,1)

 

Cette fête a lieu le 14 nisan, au soir, ce qui correspond en fait au début du 15 nisan, puisque selon la tradition juive, le jour commence au coucher du soleil.

Pour les chrétiens qui changent de jour à minuit, la Cène est le 14 nisan et la Passion le 15, alors que pour les juifs, Pessah est le 15 nisan.

 

Pâques avec (s)

 

C’est pour éviter toute confusion avec la fête juive, que le concile de Nicée, décide que Pâques devait être décalée d’une semaine les années où l’équinoxe de printemps correspondait à Pessah et devait désormais s’écrire au pluriel puisqu’il s’agit à la fois de la Pâque  du Christ et de la Pâque des Chrétiens.

 

Date de Pâques

 

Le concile de Nicée  en 325 mis (presque) fin aux désaccords, qui duraient depuis trois siècles en énonçant la règle, qui s’applique encore de nos jours :

Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la lune qui atteint cet âge au 21 mars, ou immédiatement après’.

D’après cette règle, Pâques peut vagabonder du 25 mars au 25 avril et occupe 35 dates différentes.

 

·         Si la Lune atteint ses 14 jours le 21 mars, c’est la Lune pascale et, si le lendemain est dimanche, c’est Pâques,

·         Au contraire, si la Lune atteint son 14ème jour le 20 mars, elle n’est pas pascale : il faut attendre la suivante et son 14ème jour sera le 18 avril,

·         Si c’est un dimanche, Pâques se trouve reculé d’une semaine et porté au 25 avril.

Les inconvénients civils et religieux de cette perpétuelle oscillation sont grands.

 

Pour établir les dates de Pâques longtemps à l’avance, on fait appel à une lune fictive (lune de comput), car les tables astronomiques se perfectionnant sans cesse  auraient pu démentir les calculs antérieurs.

 

Les premières tables pascales venaient d’Alexandrie, elles prenaient comme point de départ le règne de l’empereur Dioclétien (284 apr J.C.), car cette année-là, l’épacte de la lune (le nombre de jours écoulés depuis la nouvelle lune qui précède le début de l’année) était nulle, comme elle devait l’être, pensaient les computistes, au moment de la création du monde.

 

C’est vers 455, que l’Eglise de Rome adopta le système de calcul de Victorius, (un astronome délégué par l’Eglise qui ne fit pas de miracle).

Et ce n’est que vers 1582, après la réforme de Grégoire XIII que l’année ecclésiastique fût enfin organisée en conformité avec la décision de Nicée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Calendrier
commenter cet article

commentaires