Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 20:40

Les enfants attendaient ce jour depuis un an…. La semaine du gout.

Et oui, par le sacro saint principe de précaution, à la cantine on ne mange que du ‘from’ pasteurisé .

Mais aujourd’hui c’est la semaine du gout et l’on peut déguster du fromage au lait cru à l’école, alors on  va se régaler.

Il faut croire que nos enfants prennent gout pour les bonnes choses, depuis que la semaine du gout existe.

Un parent nous disait : depuis que la confrérie est passée, maintenant il ne veut plus que du brie de Meaux ou du fromage AOP.

Cette année encore, la semaine du gout fut un grand succès dans les écoles, et le corps enseignant de l’école maternelle du Temple avait mis tout en œuvre pour le plus grand plaisir des enfants, ainsi que le personnel du centre Guynemer.Direction

Nous avons terminé nos visites en passant par le CAT des Marronniers de Villenoy.

C’est toujours avec émotion que nous rencontrons ces personnes souffrant de handicaps mentaux.

Quelle leçon d’humilité nous recevons auprès d’eux lors de nos visites. Le sourire de nous voir arriver dans notre robe et chapeau sur la tête est moment intense. Nous prendre la main et nous tirer vers leur table de travail pour nous expliquer le travail qu’ils effectuent est joie.

Par exemple mettre des petits carrés de chocolat enveloppés de couleurs différentes et les ranger dans la boite. Evident pour nous : 3 carrés rouges, 2 blancs, 1 jaune, etc, etc… et tant par boite. Pour eux c’est un véritable ‘Challenge’, réussir à remplir la boite sans se tromper dans les couleurs et dans  le nombre de pièces à disposer.

Paul me rappel : tu sais je n’ai pas le droit de manger les chocolats que je mets dans la boite, mais là-bas sur  la table je peux en prendre… Tu as bien compris pas manger ceux qu’on range.

On échange quelques paroles, on oublie notre différence,  la joie  se lit  sur nos visages.

Il est midi, c’est l’heure pour eux de déjeuner, pour nous, de nous mettre en tenue et de préparer la dégustation.

dégustation

Aujourd’hui le temps du repas sera un peu plus long… Ce n’est pas tous les jours la semaine du gout !!! L’ambiance est chaleureuse, tout le monde chante à la gloire du Brie et à l’année prochaine…

Les Marronniers.

Créé dans les années 1960 à l’initiative de parents d’enfants handicapés mentaux, ils se sont donnés la mission d’offrir à leurs enfants toutes les conditions requises pour se réaliser pleinement dans la mesure de leurs moyens et de leurs aspirations pour  les conduire à un maximum d’autonomie.

Créer ce lieu de travail et de vie sociale pour que la personne mentalement dépendante soit un citoyen comme nous tous, tel est l’origine de l’association.

Depuis plus de quarante ans, les membres de l’association : parents de personnes handicapées, amis et sympathisants de la cause, en liaison étroite avec les professionnels des secteurs sanitaires et médico-social travaillent à la pérennité de l’établissement.

Aujourd’hui ‘Les Marronniers’, c’est 135 postes de travail, un foyer d’hébergement accueillant 88 internes et un foyer d’insertion accompagnant 8 personnes dans ses locaux et une vingtaine d’autres dans des appartements en ville.

théatre coulommiers

Pour clore  la semaine du gout,  avec deux confrères nous avons assisté à une table ronde sur le thème ‘Fromage et identité locale’ au théâtre de Coulommiers

Table ronde organisée dans le  cadre du projet de reconnaissance en AOP du fromage de Coulommiers.

Pour la plus grande satisfaction d’Adeline, chargée du dossier AOP du brie de Coulommiers, le beau temps n’a pas empêché les Columériens  de venir écouter et échanger avec les intervenants.

Georges Carentino, historien de l’alimentation, Eric Champion délégué territorial de l’INAO et Jean-Michel Besancenot, Président de la Confrérie des Chevaliers du Brie de Melun.

Chacun a exposé son approche technique, anthropologique, agricole, scientifique du fromage et du terroir, en particulier sur le brie de coulommiers.

Coulommiers

Le Coulommiers, petit frère des Bries, porte bien son nom : ‘brie petit moule’ avec ses 14 cm de diamètre pour 2,5 à 3 cm d’épaisseur et d’un poids d’environ de 400 à 500 g.

Il faut environ 5 à 6 litres de lait pour fabriquer un coulommiers. Il peut être confectionné avec du lait pasteurisé, thermisé ou au lait cru. Pas de doute possible, au lait cru, c’est un vrai coulommiers.

Le coulommiers serait même l'ancêtre des bries ! Ancêtre ou pas, en tout cas Marie Leczinska, jeune épouse de Louis XV, fine bouche autant que fine mouche confectionnait ses ‘Bouchées à la reine’ avec du coulommiers.

Ce fromage au lait de vache à pâte molle et à croûte fleurie porte le nom de la localité où il était autrefois vendu sur le marché…. De Coulommiers.

Avec 45% à 50% de matière grasse sur matière sèche, sa pâte souple et non coulante, sa croûte blanche tachetée de rouge, vous dégusterez sa tendre saveur d’amende douce.

Le coulommiers est un fromage de terroir, il a donc une odeur franche de Brie et un goût de terroir prononcé.

Alors à quand son AOP ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Le Brie de Meaux
commenter cet article

commentaires