Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 16:46

La différence entre les 2 calendriers réside dans leur méthode d’approximation de l’année tropicale et du moyen de calculer la date de pâques.

Les 2 calendriers possèdent 365 ou 366 jours, divisés en 12 mois qui n’ont aucune relation avec la révolution de la lune. En parallèle de ce système, un concept de semaine regroupe les jours en série de 7.

 

Origine :

Julien :          Introduit par Jules César en 45 av.J.C. et utilisé jusque dans les années 1500.

Grégorien : Proposé par Aloysius Lilius (physicien napolitain), adopté par le Pape Grégoire XIII (24/02/1582) en accord avec les instructions du concile de Trente (1545-1563) pour corriger les erreurs du calendrier Julien.

 

Année tropicale :

Julien : Approximativement de 365 1/4 jours. Ce qui donne une erreur de 1 jour approximativement tous les 128 ans.  L'approximation du 1/4 est régulée par la création d'une année bissextile tous les 4 ans

Grégorien : L'année tropicale est approximativement de 365 97/400 jours = 365,2425 jours. Ainsi, il faut approximativement 3300 ans pour que le calendrier Grégorien subisse un décalage de 1 jour par rapport à l'année tropicale.

L'approximation du 97/400 est régulée par la création de 97 années bissextiles tous les 400 ans.

 

Les années bissextiles :

Julien : Le calendrier Julien possède une année bissextile tous les 4 ans : Toute année divisible par 4 est bissextile (fait curieux, quoique les méthodes d'estimation des années après la naissance du Christ n'aient été introduites qu'au VIème siècle et par un heureux concours de circonstance, l'année bissextile Julienne corresponde avec la notre qui est divisible par 4.)

Grégorien : Le calendrier Grégorien possède 97 années bissextiles tous les 400 ans. Toute année divisible par 4 est bissextile.

Par contre, toute année divisible par 100 n'est pas bissextile à l'exception des années divisibles par 4.

Ainsi, 1700, 1800, 1900, 2100, et 2200 ne sont pas bissextiles, mais 1600, 2000, et 2400 sont bissextiles

 

Défaut :

Julien : Le calendrier Julien introduisit une erreur de 1 jour tous les 128 ans. Ainsi, chaque 128 ans, l'année tropicale est réduite d'une journée pour respecter le calendrier.

La solution du problème dépendait du fait que le 21 mars se devait de représenter le jour réel de l'équinoxe de printemps (parce c'est ce jour qu'eut lieu l'équinoxe de printemps de l'année AD 325, année du concile de Nice).

Grégorien : Le calendrier Grégorien fut donc calibré pour que ce jour corresponde à l'équinoxe de printemps.

Du coup, 1582 équinoxes de printemps furent déplacés par la formule : (1582-325)/128 jours = approximativement 10 jours avant. En conséquence de quoi, 10 jours furent enlevés au calendrier Julien.

Grégorien : La règle des 400 ans

Il a été suggéré (par l'astronome John Herschel (1792-1871)) que la meilleure approximation de la taille d'une année tropique devait être 365 969/4000 jours = 365.24225 jours.

Cela implique 969 années bissextiles tous les 4000 ans à mettre en rapport avec les 970 du calendrier Grégorien. Cela aboutit à retirer une année bissextile au calendrier Grégorien tous les 4000 ans et à considérer que les années divisibles par 4000 ne sont pas bissextiles. Cette règle n'a, cependant, pas été officiellement adoptée.

 

Les années bissextiles et les Grecs dans le calendrier grégorien :

Quand l'église Orthodoxe Grecque a finalement décidé de passer au calendrier Grégorien en 1920, elle a essayé de modifier les règles du calendrier Grégorien en remplaçant la règle de division par 400 par la suivante : Toute année divisible par 900 dont le reste est de 200 ou 600 est une année bissextile.

 

Le cycle solaire :

Le cycle solaire est une période de 28 ans. Le nombre solaire d’une année est calculée par la formule :

Nombre solaire = (Année + 8) Mod 28 + 1

Julien : Dans le calendrier Julien, la relation entre les jours de la semaine et les jours de l'année est répétée au sein de cycle de 28 ans. Dans le calendrier Julien, il y a une relation unitaire entre le nombre solaire et le jour où une date particulière tombe.

Grégorien : Dans le calendrier Grégorien, c'est encore vrai pour les périodes ne comprenant pas d'années divisibles par 100 mais pas par 400.

(Le cycle des années bissextiles du calendrier Grégorien est de 400 ans représentant 146 097 jours, qui est étonnement un multiple de 7.

Ainsi, l'équivalent du cycle solaire devrait être 400 ans et non 7 x 400 = 2 800 ans comme on pourrait être tenté de le croire.)

Epacte : Chaque année est associée à une Epacte

L’Epacte est la mesure de l’âge de lune à une date donnée (nombre de jours écoulés depuis une pleine lune officielle)

Julien : 8 + Epacte = âge de la lune au début de l’année

Grégorien : Epacte = âge de la lune au début de l’année (1er janvier)

 

Le calendrier Proleptique

Le calendrier Julien a été introduit en l'an 45 avant Jésus Christ, mais, lorsque les historiens datent un événement avant cette année, ils étendent le calendrier Julien en amont. Cette extension du calendrier est appelée "Calendrier Julien Proleptique".

De la même manière, il est possible d'étendre le calendrier Grégorien en amont de sa création en 1582.

Néanmoins, le "Calendrier Grégorien Proleptique" est rarement utilisé.

Si certains se réfèrent à lui, par exemple, l'année 429 avant Jésus Christ, ils utilisent probablement le "Calendrier Julien Proleptique".

Au sein du "Calendrier Julien Proleptique", l'année X avant Jésus Christ est bissextile, si X-1 est divisible par 4.

Ceci est une extension naturelle des règles sur les années bissextiles du calendrier Julien.

 

Evolution du calendrier :

Calendrier

Origine et modification

Romain

-46 av. J.C. César réforme le calendrier sur les conseils de Sosigene

Julien

-8 av. J.C. Le sénat romain passe le mois d’août de 30 à 31 jours

Grégorien

24/02/1582 Grégoire XIII entérine une correction de 10 jours

 





En conclusion :

 

Très belle histoire le calendrier, mais ….il faut bien l’admettre,

Le Calendrier est une invention néfaste, il nous oblige à voir que l’on vieillit !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Calendrier
commenter cet article

commentaires