Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 21:36

Goût, saveur et tradition étaient bien représentés du 30 mars au 2 avril à la 45ème foire de Coulommiers.

Coulommiers St Siméeon

 3ème prix 'Coulommiers 50%'

Malgré l’industrialisation croissante, la Seine et Marne est toujours présente dans l’élevage laitier, avec 50% de l’élevage de bovins dans le nord du département et 50% du centre et du montois.

Environ 5.000 vaches laitières réparties entre 70 exploitants produisent tout de même 33 millions de litres de lait, dont les 2/3 seront transformés en Brie de Meaux et Brie de Melun AOP, et en différents bries (Coulommiers, Provins, Montereau, Nangis).

Le concours ‘Jean-Baptiste Vincent’, meilleur coulommiers 45% et 50% a comme chaque année, remporté un vif succès.

Fromage 45% :

Médaille d’or : fabricant Préforêt ; affineur Rouzaire

Médaille d’argent : fabricant Fromagerie de la Brie ; affineur Loiseau

Médaille de Bronze : fabricant Fromagerie de la Brie ; affineur Le Dolloir

Fromage à 50% :

Médaille d’or : fabricant Préforêt ; affineur Rouzaire

Médaille d’argent : fabricant Préforêt ; affineur Préforêt

Médaille de Bronze : fabricant Fromagerie de la Brie ; affineur Fromagerie de la Brie 

boite Coulommiers

'Coulommiers en boite'

Un fromage aurait pu avoir une médaille d’or, c’est un coulommiers sans odeur… mon coup cœur de cette manifestation.

Oh, ce coulommiers ne sort pas des trois laiteries fromagères ou des deux fromageries fermières, il est le travail de Maïda Chandèze-Avakian, une jeune femme qui a croqué un portrait de cette petite capitale briarde qu’est Coulommiers.

Suite aux recherches effectuées entre mars et juin 2011 pour les ‘Souffleurs Commandos poétiques en résidence dans la ville de Coulommiers’, Maïda eu l’idée de raconter dix histoires Columériennes en quatre-vingts images légendées mise dans une  boite de …. Coulommiers, créant ainsi le premier coulommiers sans odeur ‼

De ses lieux et de ses habitants, les bribes d’histoires qui accompagnent les quatre-vingts photographies ont été glanées auprès des Columériens, des marchands de fromages, érudits Briards ou colporteurs de bruits de comptoirs.

Pêcheurs du dimanche, instituteurs curieux, agriculteurs, tous passionnés ont contribué à l’édition de ce petit chef-d’œuvre inédit.

Chaque photographie est un véritable tableau de maître, les légendes pleines d’humour, comme celle des cris oubliés des poissonniers du Morin: 

« Carpes vives, bonnes femmes ! » « Eh ! ma mie, palpe mon anguille qui frétille ! » « Achetez-moi mes moules blanches comme le lys » « Touchez mes tanches miraculeuses ! »

où sérieuses comme  la devise de la ville  tirée de l’Evangile de  Saint-Mathieu : « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents, mais simples comme des colombes. »,

Moqueuse parfois : Tout briard, tout gueulard ‼ « Le Columérien à un caractère bien spécifique : pour être Columérien… Il faut être là depuis au moins 30 ans ‼ ;

Pleine de sagesse : « Fromage, poire et pain repas de vilain. Poire et pain avec brie repas de seigneurie ».

Edité par la ville de Coulommiers en mille exemplaires, ce coulommiers sans odeur mérite d’être dans toutes les bibliothèques d’amateurs de fromages et d’histoires locales.  

 

Pour en savoir plus, le blog de Maïda: http://chaidavak.wordpress.com/2012/03/11/coulommiers-en-boite/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Le Brie de Meaux
commenter cet article

commentaires