Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 21:27

La Façade 

Façade de la cathédrale St Etienne de Meaux

Au milieu du XIIIe siècle, un certain Simon d’Auger possède des biens à Varreddes ; en mai 1252, Simon et son épouse Agnès en laissent une partie aux Trinitaires de Cerfoy.

Dans le même temps, d’année en année, le Chapitre de la cathédrale recueille au même lieu des lègues ou des héritages qu’il achète, et pour lesquels il obtient en mars 194, l’amortissement de Philippe-le-Bel et de la reine Jeanne, comtesse de champagne.

On voit figurer dans cet amortissement des terres aux lieux dits la vallée de Dicy, la voie blanche, le chemin de Poincy ; dans l’étude du territoire, les carrières de pierre à bâtir qui appartenaient à l’évêque étaient déjà exploitées.

En 1263, Aleaume de Cuisy permit au chapitre d’y tirer des matériaux pour la cathédrale de Meaux, dont Gautier de Varinfroy dirigeait la construction, entreprise depuis les années 1175-1180.

A cette époque, le maire-juge exerçait au nom  du seigneur, mais dans certaines conditions déterminées, la haute justice ; en septembre 1336, il instruisit une affaire capitale contre un homme de corps accusé de meurtre.

Ce meurtre avait été commis sur le sentier de Saint-Ladre (Dampleger, aujourd’hui) à Varreddes.

Le juge local n’ayant pas eu à poursuivre l’affaire jusqu’au bout, je ne peux vous dire si le coupable fut conduit au gibet qui se dressait au-delà des habitations, à 200 mètres à droite du chemin de Meaux, en un lieu que l’on appelle encore la ‘Justice’.

Ces juges subalternes tentaient sans cesse d’étendre eux-mêmes leur compétence. Il en était encore ainsi au XVIIe siècle, car l’évêque Dominique de Ligny dut (vers 1670) rappeler à l’ordre les maires établis par lui dans ses justices d’Etrepilly, de Germigny-l’Evêque, de Trilport et de… Varreddes, lesquels « entreprenaient de connaître des causes et matières excédant leurs pouvoirs 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Varreddes
commenter cet article

commentaires