Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 15:05
Capitaine Hautecloque sur Iris XVI - Maréchal Leclerc avec sa canne

Incroyable, Iris XVI, le seul animal fusillé pour rébellion durant la Seconde Guerre mondiale.

L’histoire débute en 1936, au Quartier de Cavalerie de l'École Militaire de Saint-Cyr, près de Versailles. Chaque année, au début du printemps, chaque élève-officier de l’escadron reçoit un cheval de 5 ans à peine dressé.

Les trente jeunes militaires de la promotion doivent en assurer le dressage. C'est le capitaine de l’escadron, un certain Philippe de Hautecloque, qui est en charge de la répartition.

L’élève François d’Ussel, espère bien recevoir un cheval gracieux, mais le capitaine de Hautecloque lui désigne un grand cheval du nom d'Iris XVI.

Le dressage avance bien, mais un incident survient lors d’un exercice. Les élèves et leurs chevaux doivent galoper derrière le chef de groupe, sans jamais tenter de le dépasser.

Sous les yeux du capitaine, Iris XVI et François d’Ussel rattrape le groupe et le dépasse !

Une semaine s’écoule, alors que l'escadron se prépare à partir en manœuvre, François d’Ussel se rend compte que Iris VXI a disparu, remplacé par un cheval inconnu. Le capitaine de Hautecloque vient de lui voler son cheval !

Le sort frappe

Alors que les militaires sont à cheval, direction la gare de Versailles pour l'embarquement, Iris XVI fait un écart, se couche et écrase son nouveau cavalier. À l’hôpital, on diagnostic au capitaine de Hautecloque une vilaine fracture du tibia dont l’officier en gardera toute sa vie des séquelles qui l’obligeront à s’appuyer sur une canne.

Pas rancunier, le capitaine désormais affecté à l’École de Guerre de Paris, ne rate jamais une occasion de venir à Saint-Cyr pour monter son cheval, devenu une célébrité : Iris XVI est désormais l'un des meilleurs chevaux de saut d'obstacles et de cross-country de France.

Ainsi, lorsque la guerre éclate en septembre 1939, Iris XVI n'est pas "mobilisé", il reste à Saint-Cyr. Mais la défaite française de mai-juin 1940 va précipiter son destin.

Juin 1940.

Le 14 Juin, un détachement de cavalerie allemande s'empare de l’école de Saint-Cyr. L’officier qui commande cette unité demande dès son arrivée à voir Iris XVI : le cheval français a battu lors d'une course le cheval de l'Allemand ! Il veut donc voir ce cheval.

Un soldat allemand s’empare d'un licol, entre dans le box et tente de le sortir : au moment où il franchit la porte, Iris XVI lui décoche un coup de sabot en plein visage. Le soldat allemand qui avait survécu aux combats s’écroule, tué net.

Fou de rage, l’officier ordonne de préparer un peloton pour l’exécution du cheval.

Quelques minutes plus tard, Iris XVI, le cheval du futur Maréchal Philippe "Leclerc" de Hautecloque, est abattu, officiellement pour rébellion à l'ennemi.

C'est le seul animal qui le sera de toute la Seconde Guerre mondiale.

Apprenant la disparition de son compagnon, Leclerc aurait déclaré : "Il était aussi patriote que moi".

Jamais il ne l'oubliera jusqu'à sa propre mort, possédant une peinture de Iris XVI dans son bureau.

Merci à l’ami Jean- Claude L. de m’avoir fait connaitre cette belle page d’histoire.

 

Source : Wikimilitary & France 3 Régions

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires