Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre
  • Le blog de Pierre
  • : Du romain au grégorien, parcourez l'histoire des calendriers. Le brie de Meaux et la Confrérie. Varreddes mon village.
  • Contact

Visiteurs

Rechercher

Catégories

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:16

Valentin, Valentine

  peynet 1

Dessin de Peynet aux amis de St Just le Martel (87)

Si février n’est pas le mois de la chaleur, c’est tout de même le mois du bonheur avec la St Valentin.

Dans l’antiquité, on associait au milieu du mois de février les fêtes de l’amour et de la fertilité.

Dans  le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois Gamélion consacré au mariage de Zeus et d’Héra.

Dans la Rome antique, le jour du 15 février était nommé les lupercales, jour de fête de Lupercus, le dieu de la fertilité, représenté vêtu de peaux de chèvre. Les prêtes sacrifiaient  des chèvres au dieu Lupercus, et après avoir bu du vin, couraient dans les rues de Rome à moitié nus, en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main.

Les jeunes femmes se laissaient volontiers approcher, car, être touchées avec les peaux de chèvres devait les rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette fête païenne honorait également Junon, déesse romaine des femmes et du mariage.

Avec l’arrivée du christianisme, l’Eglise dans son travail d’acculturation remplaça les fêtes romaines par les siennes. C’est ainsi que vers 495-498, elle abolit  ‘les Lupercales’ et les remplace par la saint valentin, devenu le protecteur des couples, qu'elle supprimra d'ailleurs du calendrier liturgique en 1969.

La date du 14 février a été fixée par le pape Gelase 1er, jour où St Valentin est mentionné dans les premiers martyrologues.

Plusieurs St valentin sont cités :

Valentin de Rome, prêtre, martyr dans la seconde moitié du IIIe siècle, enterré sur la Via Flaminia.

Valentin de Terni, évêque, martyr dans la seconde moitié du IIIe siècle, enterré également sur la Via Flaminia.

Lequel de tous St Valentin est-il le patron des amoureux ? Peut importe, laissons parler la légende : l’empereur romain Claude II, craignant que ses soldats perdent leur ardeur au combat, avait interdit à ceux-ci de se marier. Un prêtre du nom Valentin, célébrait en cachette les mariages des soldats. Lorsqu’il fut découvert, Valentin, fut emprisonné avant d’être décapité. La veille de son martyr, il fait parvenir un mot doux (un valentin) à la fille de son geôlier en signant « ton Valentin ».

La première mention de la Saint Valentin à connotation amoureuse et non religieuse remonte au XIVe siècle en Angleterre, où l’on croyait à cette époque que le 14 février était le jour où les oiseaux s’accouplaient (croyance mentionnée dans les écrits de Geoffroy Chaucer).

C’est le poète et capitaine à la cour d’Angleterre Othon de Grandson, qui fit connaître au monde latin et en particulier à la Cour de Savoie, la coûtume de la Saint Valentin.

Au début du XVe siècle, Charles d’Orléans fit connaitre l’œuvre d’Othon à la cour de France. Il écrivit lui-même plusieurs poèmes dédiés à la Saint Valentin.

La fête de la Saint Valentin se perdit au fil du temps, et ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle fut réactualisée.

En France, au XXe siècle, les amoureux  de la saint Valentin ont trouvé une nouvelle forme pour déclarer leur flamme avec les dessins de Peynet.

Raymond Peynet  né en 1908, a rendu célèbre la saint Valentin en créant en 1942, les <<amoureux, le poète et sa compagne >>, qu’il a dessiné sur de nombreux supports, dont des timbres poste et inspirés Georges Brassens avec sa chanson « Les amoureux des bancs publics ».

Les amoureux de Peynet sont devenus orphelins le 14 janvier 1999.

Peynet 2

La poste lui rendit hommage en 2000 en éditant un timbre, où les deux amoureux sont près d’un kiosque à musique, peut être le kiosque à musique du Champs de Mars de Valence, celui-là même qui inspira ses premiers dessins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans histoire
commenter cet article

commentaires